Just a normal day (ou le quotidien d'une /enfant pourrie-gâtée/ Privilégiée) [Sally & Ezekiel] EN COURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Just a normal day (ou le quotidien d'une /enfant pourrie-gâtée/ Privilégiée) [Sally & Ezekiel] EN COURS

Message par Sally Brown le Mar 12 Mar - 14:40

Just a normal day
(ou le quotidien d'une enfant pourrie-gâtéePrivilégiée)


Sally ouvrit un œil, puis deux, puis les referma, pour les rouvrir une bonne fois pour toutes. Un doux rayon de soleil illuminait la pièce, entourant d'un doux halo de lumière le lit où était allongée la jeune fille.

Toute autre personne que Sally aurait sans nul doute apprécié ce réveil tout en douceur, mais pas elle. Pourquoi ? Tout simplement parce que le soleil lui donnait un mal de tête pas possible. Enfin, le soleil n'était pas réellement la cause de sa douleur, tout du moins la ravivait-il. En vérité, son abominable mal de crâne avait pour origine la mémorable soirée à la quelle elle avait participé la veille. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, Sally avait tout simplement la gueule de bois.

Sally se leva tant bien que mal. Elle tituba jusqu'à son gigantesque Écran Mural (EM). Elle y consulta l'heure. 13 h 24. Pff... Dur réveil. Elle tapota sur l'EM. Elle fit défiler son emploi du temps de la journée. Elle n'avait pas de programme bien précis. Elle avait simplement prévu de faire du shopping avec Magda l'après-midi (de toute façon, la matinée était déjà terminée). Ah oui, elle avait de nouveau une soirée organisée par sa mère. Une bien bonne journée en perspective, en somme !

Puis elle fit défiler sur l'EM les différentes pièces de la villa : suite parentale, chambre d'amis, salon… Enfin, elle arriva à la cuisine. Elle sélectionna un grand verre d'eau, ses comprimés contre la gueule de bois que lui avait généreusement offerts Magda, ainsi qu'une pizza royale. Il y avait évidemment des plats plus sophistiqués, mais la pizza lui convenait parfaitement (pour ceux que ça intéresserait, la garniture de la pizza royale se compose de paon grillé, d'espadon, de fleur de lotus et de sauce tomate). Elle appuya sur le bouton "commander" puis retourna s'allonger en attendant que sa misérable servante du Peuple lui apporte ce dont elle avait besoin.

Un quart d'heure plus tard (le temps que la pizza cuise), Jeanne, la domestique âgée d'une douzaine d'années, lui apporta sa commande, sans dire un mot. Puis elle repartit après avoir déposé le plateau sur une table, toujours en silence.

Une fois seule, Sally avala ses médicaments puis dévora sa pizza en cinq minutes chrono. Les comprimés firent effet rapidement et sa migraine disparut assez vite. Ses comprimés étaient décidément incroyablement efficaces; chaque fois, Sally était surprise de la rapidité avec laquelle les médocs agissaient. Une fois son repas achevé, elle se leva, sortit de sa chambre et alla dans la salle de bains attenante. Elle ôta sa chemise de nuit de flanelle noire et s'étendit dans le bain que Jeanne lui avait fait couler.

Après s'être longuement prélassée dans l'eau parfumée et avoir joué avec la mousse du bain comme une gamine, la jeune fille sortit de l'eau telle une naïade et s'enveloppa dans une serviette toute douce pour ne pas abîmer sa pauvre pitite peau délicate de Privilégiée. Puis elle retourna dans sa chambre, ralluma l'EM et choisit la pièce "dressing". Aussitôt, l'intégralité de sa garde-robe s'afficha sur le mur. Elle fit défiler les vêtements un à un, s'arrêtant parfois sur l'un deux puis reprenant son défilement après quelques instants d'hésitation. Elle opta finalement pour une chemise rose fluo et un short bleu pétrole, ainsi que des sandales à talons bleu roi. Jeanne les lui apporta rapidement et Sally put enfin se changer. Puis elle sortit de la Villa Brown. Un immense soleil brillait dans le ciel sans nuage. Elle se rendit vers le nord du Centre pour rejoindre Magda. Enfin elle la vit. Elle courut vers elle et se jeta dans ses bras. C'était parti pour une folle après-midi de shopping.

Un peu plus tard… Sally s'étendit sur son lit. Derrière elle, Jeanne, croulante sous les sacs de vêtements que la jeune fille avait ramenés, déposa son lourd chargement au sol puis repartit discrètement. A peine avait elle refermé la porte que Sally se releva d'un bond et chercha dans ses sacs sa tenue pour la soirée. La fête avait lieu dans l'une des piscines "municipales" (mais réservées aux Privilégiés, ne rêvons pas !). Par conséquent, elle enfila un bikini orange fluo, par-dessus lequel elle passa un short en jean délavé et un t-shirt extra large blanc rayé jaune fluo plus que transparent. Se sentant à l'aise, elle décida qu'elle avait trouvé la bonne tenue et se décida à partir. Plus qu'une paire de tongs oranges à chausser et c'était bon. Elle remit en place une mèche bleue qui tombait devant ses yeux puis sortit.

Sally arriva à la fête parmi les premiers. Elle réserva donc un transat, se servit un verre de lemonalcool (un mélange de différents alcools mélangé à du citron) puis alla saluer sa mère. Après une brève discussion, elle s'approcha de la piscine, retira ses tongs et s'assit au bord, trempant ses pieds dans l'eau. Enfin, les arrivés commencèrent à arriver. Et elle vit celui qu'elle attendait.

La musique était forte et la nuit était déjà bien entamée quand elle s'approcha de sir Ezekiel Adam Teegarden. Quand elle fut proche de lui au point de pouvoir sentir sa respiration, elle lui souffla dans l'oreille :

Salut… J'ai un cadeau pour toi…

Elle lui tendit un petit sachet contenant une poudre blanche. Et ce n'était pas du sucre glace.


aide pour le code : Never-Utopia






avatar
Sally Brown

Messages : 33
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 23
Localisation : le Centre (à la fois du forum et de la France !)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum